Make Over Monday : quel est le sport préféré des Américains ?

Le header du site Make Over Monday.
Le header du site Make Over Monday.

Pour l’année 2020, j’ai pris une bonne résolution. Une seule. Et elle concerne ma pratique data… Je me lance dans Make Over Monday ! Première semaine de l’année, première participation (en retard). Le sujet : le sport préféré des Américains.

Voilà, je ne peux plus me défiler. Après avoir observé avec envie ce qui se passe sur le hashtag #MakeOverMonday, je me lance en 2020. A mon échelle, à mon rythme et sans pression. Nous sommes dans une année olympique, l’important, c’est de participer, comme dirait l’autre…

Le principe de Make Over Monday : chaque semaine, un sujet et un jeu de données, le but est de revisiter les datavisualisations déjà réalisées, s’amuser, tester, faire ses armes, se tromper, recommencer, partager… Idéalement, la production doit être mise en ligne le lundi ou le mardi, pour participer au webinar Viz review, qui permet de décortiquer ce qui a été fait. Idéalement. Hum…

Le football américain a-t-il toujours été le sport le plus populaire des Etats-Unis ?

Au menu pour cette première semaine, nous allons parler du sport préféré des Américains : le football. Celui où il faut un casque et des protections bien épaisses pour ne pas sortir du terrain en plusieurs morceaux… Interrogés par Gallup sur le sport qu’ils aiment le plus suivre et regarder, 37 % des sondés optent pour le football américain, devant le basketball (11 %) et le baseball (9 %). Le soccer (« notre » football) arrive en quatrième position (7 %) grâce à une percée récente dans le cœur des Américains. Cœur qui n’a pas toujours été aussi voué au football américain, comme le montrent les données de l’institut de sondage.

Cliquez sur les flèches en haut à gauche de la story Flourish pour naviguer entre les datavisualisations. Ah oui, au fait, c’est en anglais…

Dans les coulisses de mon tout premier #MakeOverMonday (2020-W01)

Oui, ma contribution est en anglais, la communauté autour des Make over Monday s’exprimant globalement dans cette langue. Le but est d’avoir des retours sur les visualisations, notamment via les réseaux sociaux, j’ai donc fait un petit effort linguistique même si je doute que mon anglais soit nickel. J’en viendrai peut-être à faire des posts en anglais sur ce blog pour les accompagner. Mais, pour cette première fois, je suis restée en français ici. Il est tard, je suis fatiguée, j’ai un bébé de 9 mois et demi, je fais des data pour le plaisir après avoir fait des data au boulot, alors ayez pitié de moi !

Petit point outil. Même si la communauté du Make Over Monday a l’air plutôt friande de Tableau, que j’apprécie beaucoup également, j’ai opté pour une story sur Flourish pour traiter les données de ce sujet.

Sur la forme maintenant. J’ai trouvé important de partir de la situation en 2017, où le football américain occuper une première place très confortable, pour introduire la question : est-ce que cela a toujours été le cas ? Les données montrent une inversion des goûts dans les années 1970 : le baseball ne cesse de chuter depuis, au point d’être doublé par le basketball et talonné par le soccer actuellement…

Utiliser et tordre (un peu) les viz de Flourish

Or Flourish propose plusieurs visualisations qui permettent de conjuguer classement et évolution : le bar chart race et la line chart race. Je me suis amusée à les utiliser et à les tordre un peu pour les faire entrer dans une story qui guide le lecteur à travers ces différentes idées et étapes. Quelques exemples :

  • Le bar chart race, initialement, évolue dans le temps. J’ai figé la situation sur 2017. Pourquoi ne pas avoir utilisé un simple bar chart alors ? Parce que le bar chart race permet d’intégré une image dans la barre… et bizarrement, j’y tenais !
  • La line chart race est décomposée en plusieurs slides. D’abord quatre étapes temporelles. J’aurais préféré faire du « stop and go » sur une seule et même ligne. J’ai trouvé comment faire en sorte que l’animation s’arrête à une date précise, mais pas comment la faire commencer au point où elle s’était arrêtée dans la slide précédente. Si quelqu’un ici sait comment faire, je suis preneuse.
  • Autre élément sur la line chart race : on peut présélectionner un ou plusieurs éléments pour renforcer l’angle de la slide. Par exemple le basketball et le baseball pour illustrer leur match derrière le football américain, depuis les années 1990.
  • On peut aussi jouer entre le classement par rangs et par scores. La dernière slide récapitule donc tout le spectre temporel couvert par les sondages Gallup, avec les scores, alors qu’on voyait les rangs sur les slides précédentes. 

Bilan des courses : je me suis bien amusée pour cette première semaine de Make Over Monday, sur le fond comme sur la forme. Ce n’est pas si chronophage que je l’imaginais, même si je n’ai pas tenu les délais. Pas de pression, on a dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

a14b7dd9d89948166b7c5ec97d5468cb-