Lady Data, des cartes et des nouilles…

DATA - Des cartes et des nouilles, un concept international qui manquait au datajournalisme
Des cartes et des nouilles, un concept international qui manquait au datajournalisme

« Des cartes et des nouilles ». Voilà comment ce site aurait pu s’appeler. Le bandeau carto-nouillesque aurait été de toute beauté. Mais je n’ai pas assumé… Ce sera Lady Data, pour tout un tas de raisons.

Lancée de concert avec mes trois camarades de la formation Datajournaliste, proposée par le CFPJ et We Do Data, l’idée « Des cartes et des nouilles » a même déclenché un fou rire sur le moment. Il faut dire que, début janvier, alors que nous abordions « la fin du chemin » avec rendu des enquêtes et soutenance de nos projets (bientôt visibles ici), c’était le moment idéal pour un brainstorm portnawak en plein déjeuner. Merci les copains!

« Des nouilles? Mais quelles nouilles? »

Cet éventuel nom de domaine comportait de toute façon deux défauts majeurs. L’absence du terme « data », déjà, me sautait aux yeux. Et l’inexactitude des termes employés aurait sûrement déplu à Karen et Brice, nos deux principaux formateurs. « Des nouilles? Mais quelles nouilles? ». Voilà leur réaction à notre retour de déjeuner. Sous-texte: « Ils ont fumé quoi ce midi? » Nous, enthousiastes: « Ben, les nouilles, comme la dataviz avec des nouilles, sur Raw… Les nouilles, quoi! » Court silence. Regards un poil consternés. Puis douceur des meilleurs pédagogues: « Ce sont des spaghetti, pas des nouilles… » Pour info, ça ressemble à ça, avec les doigts de fée du New York Times.

Bref « Des cartes et des nouilles » est mort-né. Vive Lady Data ! Vous avez aussi échappé à d’autres expressions plus ou moins heureuses:

  • Data Bitch, l’option n°2 née de nos discussions, mais je n’ai pas assumé non plus !
  • Data Yoyo, j’aurais adoré, mais la confusion avec Data Yolo m’a fait reculer (et l’extension en .fr était déjà prise, au passage)
  • Datatouille, déjà pris également
  • Dataset et Match, trop focalisé sur le sport
  • Darladirladata, vraiment trop compliqué
  • C’est mon Data, qui me faisait penser à Omar Sharif alors que la phrase n’est pas de lui. (Et non…)

Ce sera donc Lady Data, idée un poil plus classe que Data Bitch. Comme Lady Oscar, je suis née sous la révolution (numérique). Et telle une Lady Gaga qui se jette dans le vide en plein Superbowl, je fais mes gammes en tant que datajournaliste à 100%, après 10 ans de journalisme (principalement) web. Mon CV est disponible ici

« Data Yoyo, qu’est-ce qu’il y a sous ton grand tableau? »

J’espère vous proposer des visualisations de données pertinentes et originales… bien que plus sobres que les prestations d’Annie Cordy ! Et oui, je regrette un peu Data Yoyo. « Qu’est-ce qu’il y a sous ton grand tableau? »

Commentaires 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

19531ecbe49d15c74a84639fc8a24c38LLLLLLLLLLLLLLLL